Première sélection pour le projet Wild Line

31 janvier 2018

Aucun superflu, juste la volonté de suggérer une émotion à partir d’un unique trait… Voilà l’idée qui, en octobre dernier, a guidé Yannick Devin, notre animateur culturel, dans la création de NAZKA, un atelier lycéen de design graphique souhaitant mettre à l’honneur l’élégance de la simplicité et de l’épure.

Pour cela, une seule technique : le trait continu, qui déconstruit l’art figuratif complexe en art minimaliste, se concentrant sur les lignes directrices qui constituent l’identité de base d’un sujet. Ainsi, au cours du processus de création de chaque dessin, les élèves passent par des phases visuellement riches et complexes, et ce avant de supprimer ce qui n’est pas important.

Comme l’avoue Yannick :

C’est d’abord un processus de maturation qui peut être douloureux, car il impose de lâcher prise, d’abandonner.
Mais, c’est également un acte de création très exigeant, le minimalisme demandant un certain niveau de perfection, chaque élément devant avoir son sens, son utilité et sa beauté intrinsèque.

Or, nous venons d’apprendre que la première série planifiée par l’atelier, et consacrée aux animaux de la savane, a été retenue pour être exposée à la prochaine édition du Nouveau Festival. Tous nos encourageants à Valentin Guerry (2CAPC), Yann Vallade (2CAPC), Yoann Lasseville (2capS) et Matthis Thiercelin (TproB) pour le travail qu’ils vont mener sur cette série afin qu’elle soit prête dans les temps !