BTS Tourisme

Conditions d’accès

Le BTS Tourisme est accessible à tout titulaire d’un baccalauréat : bac général et technologique, bac professionnel. Les attendus nationaux de la plateforme Parcoursup sont les suivants :

Modalités d’inscription

L’inscription en BTS Tourisme passe impérativement par la plateforme d’inscription dans l’enseignement supérieur, par conséquent, nous vous remercions de vous inscrire directement sur le site officiel www.parcoursup.fr
La sélection prendra en compte la qualité du dossier scolaire des candidats.

Descriptif de la formation

La formation se compose d’un enseignement à la fois général et théorique, développé lors d’ateliers, ce qui permet à l’étudiant d’être confronté à des situations professionnelles. Il doit mettre en pratique ses savoirs faire à l’occasion des 14 semaines de stages obligatoires.

Enseignements obligatoires :

  • Gestion de la clientèle touristique
  • Élaboration d’une prestation touristique
  • Gestion de l’information touristique
  • Culture générale et expression
  • Communication en langues vivantes étrangères (2 langues vivantes obligatoires dont l’anglais)
  • Tourisme et territoires

Enseignements facultatifs :

  • 3ème langue vivante
  • Parcours de professionnalisation à l’étranger (facultatif)
  • Projet de spécialisation

Poursuites d’études

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant avec un bon dossier, il est possible de poursuivre en licence professionnelle du secteur du tourisme.
Exemples de formations possibles :

Débouchés professionnels

Le titulaire du BTS tourisme est un professionnel qui informe et conseille les clients français et étrangers sur des prestations touristiques. Il est capable d’en finaliser la vente et d’en assurer le suivi commercial. Il crée et promeut des produits touristiques ; accueille et accompagne des touristes. Enfin, il collecte traite et diffuse l’information en lien avec le secteur du tourisme.

L’environnement professionnel dans lequel s’exerce son activité exige un comportement et une tenue adaptés, dans le respect de la législation du travail, des règles d’éthique et de déontologie de la profession. Il doit, en outre, être attentif à l’application des principes et dispositifs liés au développement durable. La maîtrise des langues étrangères constitue, compte tenu du secteur d’activité professionnel, une évidente nécessité. En fonction des structures ou des missions qui lui sont confiées, le travail peut être en horaires décalés.

Il peut être employé dans les entreprises de tourisme (agences de voyages, tours opérateurs, centrales de réservation…), les organismes de tourisme territoriaux liés à des institutions locales régionales, voire nationales (offices de tourisme, comités départementaux et régionaux du tourisme…), les entreprises de transport de personnes (autocaristes, compagnies aériennes, transporteurs maritimes et fluviaux…) et les entreprises d’hébergement (clubs et villages vacances, hôtellerie de plein air…)

Il débute comme conseiller voyages, forfaitiste, chargé de promotion du tourisme, animateur dans un office du tourisme ou encore comme chargé d’animation numérique de territoire. Avec de l’expérience, il pourra accéder à un poste de responsable d’équipe, responsable d’office, responsable d’agence, chef de produit ou directeur de centre, de camping.